Comment de la viande bovine tuberculeuse peut se retrouver dans nos assiettes

26 Octobre, 2017, 00:54 | Auteur: Jonathan Ford
  • La viande des vaches atteintes de tuberculose finirait dans nos assiettes

C'est l'équivalent de pas moins de 3 000 tonnes de viande malade consommée tous les ans. Une situation alarmante, mais légale.

Chaque année, 8.000 vaches sont diagnostiquées positives à la tuberculose.

En France, le procédé est toujours le même: lorsqu'un animal est dépisté positif à la maladie, souvent issu d'une race à viande, il est envoyé à l'abattoir.

Cette enquête fait suite à une remarque d'un responsable de la Direction général de l'alimentation (DGAL). Les autorités sanitaires autorisent en effet cette pratique, à condition que les organes les plus infectés, le rein ou le foie, soient détruits à l'abattage. Paradoxalement, l'Europe déclare également: "lorsqu'une lésion tuberculeuse a été découverte dans les ganglions lymphatiques d'un seul organe ou d'une seule partie de la carcasse, seul cet organe ou cette partie de la carcasse et les ganglions lymphatiques connexes doit être déclaré impropre à la consommation humaine". Le Canard explique qu'aucune indication n'est mentionnée sur l'emballage du produit et que la viande contaminée est "vendue en barquettes 'premier choix' ". Toutefois, le risque n'est pas totalement nul, souligne Le Canard qui ajoute que, chaque année, une cinquantaine de personnes, des éleveurs, des vétérinaires et des buveurs de lait non pasteurisés surtout, tombent malades.

Recommande: