Epidémie de peste à Madagascar: Un ressortissant Français est décédé

25 Octobre, 2017, 00:19 | Auteur: Jonathan Ford
  • Une aide médicale d'urgence acheminée au Madagascar sur Hautes Instructions Ro

Agé d'une quarantaine d'années et résident de longue date à Madagascar, le malade ne répondait plus aux traitements médicaux, et est mort seulement quelques heures après son arrivée à l'hôpital, à Toamasina, située dans l'est de l'île. "Son état était déjà grave lorsqu'il a été admis dans ce service. Il ne répondait plus au traitement", a affirmé le Dr. Raymond Rakotoarimanana, directeur régional de la Santé publique de la région d'Atsinanana, à L'Express de Madagascar.

La peste continue de sévir à Madagascar. Mais cette année, elle a commencé dès le mois d'août et s'est propagée aux grandes zones urbaines. D'après le ministère de la Santé malgache, la peste aurait déjà tué 124 personnes. La peste pulmonaire: la plus dangereuseLa bactérie de la peste, qui se développe chez les rats, est véhiculée par les puces.

Face à cette épidémie, l'Organisation mondiale d la santé (OMS) a fourni 1,2 millions de doses d'antibiotiques qui sont distribués aux établissements de santé et aux dispensaires ambulants dans tout le pays. Chez l'homme, la maladie se transmet par la toux et peut être fatale en moins de 72 heures. Il a succombé aux complications de la peste pulmonaire et a été immédiatement enterré dans la fosse commune afin d'éviter la propagation de la maladie. La forme bubonique est elle moins dangereuse.La plupart des patients recensés à Madagascar ont été infectés par la peste pulmonaire.

Recommande: