Un médicament qui déclenche les accouchements retiré du marché — Cytotec

20 Octobre, 2017, 00:52 | Auteur: Jonathan Ford
  • IVG déclenchement d'accouchement: le Cytotec retiré du marché... par le laboratoirePlus

A la base, le Cytotec sert à soigner l'ulcère de l'estomac.

Face à cette polémique, nous avons donc souhaité comprendre pourquoi ce médicament était utilisé en gynécologie, malgré les avertissements des autorités sanitaires. L'association "Timéo et les autres" lutte depuis des années contre l'utilisation du Cytotec pour le déclenchement de l'accouchement. Pour l'utiliser en gynécologie, le praticien n'a besoin que d'un huitième du comprimé (dosé à 200 microgrammes).

Mais cet usage détourné comporte des risques pour la maman et pour l'enfant. De même, le médicament, prévu pour un usage gastroentérologique, ne pouvait pas être retiré du marché pour son utilisation en gynéco-obstétrique, puisqu'il n'était pas censé y être autorisé. "Ce n'est pas possible de faire vivre cela à des femmes", déplore Mme Joux. Le tribunal administratif a d'ailleurs condamné l'hôpital à indemniser la famille mais le centre hospitalier a fait appel.

Un médicament utilisé dans de nombreuses maternités pour déclencher l'accouchement va être retiré du marché par le laboratoire qui le fabrique, dès 2018, en raison de risques graves pour la mère et le bébé. En effet, sa molécule, le misoprostol, est efficace pour déclencher les contractions. Ils ont continué. "Le misoprostol [nom de la molécule ndlr] est un super produit qui rend de réels services", a expliqué à l'AFP le Dr Thierry Harvey, (.) Lire la suite sur Liberation.frWauquiez veut "renouer le dialogue" de la droite avec les intellectuelsMacron veut modérer l'élan libre-échangiste de BruxellesRéforme du Code du travail: essoufflement pour la 3e journée de mobilisationVers l'extradition en Argentine d'un ex-flic accusé de crimes contre l'humanitéEst-il vrai que la France est parmi les pays qui taxent le plus les revenus du capital en Europe? Le retrait sera effectif à partir de mars 2018, "afin de permettre aux industriels qui commercialisent déjà les médicaments Gymiso et Misoone, contenant la même molécule, d'augmenter leur production afin de "sécuriser l'accès à l'IVG" médicamenteuse", a-t-elle précisé. 12 euros pour celui de Gymisio! Selon l'Agence du médicament ANSM, 'le Cytotec, sur le marché depuis 1987 est très peu utilisé en gastroentérologie et l'est majoritairement en gynécologie'. En effet, aux Etats-Unis, plusieurs problèmes gravissimes, voire mortels, liés à la prise de Cytotec ont été reportés. "Il faut modifier la loi pour pouvoir interdire des pratiques identifiées comme dangereuses", ajoute M. Ceretti.

Recommande: