Pierre Joxe accusé par la fille d'Éric Besson — Agression sexuelle

20 Octobre, 2017, 01:33 | Auteur: Lynn Cook
  • Eric Besson- People au défilé de mode collection Haute Couture automne-hiver 2014/2015

Alors âgée de 20 ans, Ariane Fornia se retrouve assise à côté d'un septuagénaire qu'elle ne reconnaît pas tout de suite. "C'est un combat silencieux, grotesque, en plein opéra Bastille", poursuit-elle. La jeune fille connaît le tempérament méditerranéen de son père, d'autant plus stressé qu'il est très exposé médiatiquement par son portefeuille ministériel. "J'ai peur qu'il aille casser la gueule du type en plein opéra et qu'on ne puisse pas finir la représentation", explique-t-elle. Ariane Fornia se tait aussi, dit-elle, "par respect" pour la femme de son harceleur, qui se tient à ses côtés.

Après l'arrivée de son père, l'écrivaine est parvenue à se renseigner sur l'individu après avoir obtenu son nom par l'officier de sécurité d'Eric Besson.

À l'entracte, elle se renseigne sur l'identité de son agresseur: "c'est un ancien ministre de Mitterrand, membre de plusieurs gouvernements, qui a occupé des fonctions régaliennes, qui est une grande figure de gauche, décoré de l'Ordre national du mérite et de plusieurs autres Ordres européens". Jeudi soir, elle a révélé au site de L'Express que l'homme en question était Pierre Joxe, qui, à l'époque des faits allégués, au printemps 2010, venait de quitter le Conseil constitutionnel.

Ces dernières années, la liste est longue d'actes sexistes jusqu'à des révélations d'agressions sexuelles dans le monde politique, de Cécile Duflot, sifflée en robe fleurie au Palais Bourbon, au caquetage de poule d'un député UMP pendant une intervention d'une collègue écologiste jusqu'à la retentissante affaire DSK ou les accusations envers visant l'ex-vice président EELV de l'Assemblée nationale Denis Baupin. (.) C'est la rangée la plus exposée, où on voit aussi bien qu'on est vu.

Ariana Fornia raconte ensuite deux autres épisodes de harcèlement sexuel. "On s'est tu. Mais tout s'est passé exactement comme elle le raconte sur son blog".

À l'époque, avec son père, ils décident "de ne rien faire". "Je ne supporte plus la surexposition médiatique" de mon père, dit-elle.

"J'étais fou de rage, absolument fou de rage, raconte à L'Express Eric Besson. J'ai envisagé d'aller attendre Joxe en bas de chez lui pour lui casser la gueule, et puis j'ai entendu les inquiétudes de ma fille, dans une situation qui était compliquée politiquement pour moi et dont elle souffrait". Normalienne, agrégée d'allemand, voyageuse, elle a tu cette histoire pendant plus de sept ans et se dit aujourd'hui "soulagée" de l'avoir racontée.

Contacté par L'Express, Pierre Joxe a répondu qu'il s'agissait d'un "mauvais canular". "Vous plaisantez, sans doute?", dit-il avant de raccrocher.

Recommande: