Une Banque à Paris incendiée par un artiste russe — France

17 Octobre, 2017, 00:49 | Auteur: Lynn Cook
  • L'artiste russe Piotr Pavlenski a littéralement mis le feu à la Banque de France

Vers 4h lundi matin, les sapeurs-pompiers de Paris sont intervenus place de la Bastille, pour "un feu de détritus en plein air d'origine criminelle, collé à la façade de la Banque de France qui s'est aussi enflammée", a expliqué un de leurs porte-parole.

"Mettre feu dans la Banque de France c'est mettre l'éclairage sur la vérité, que les autorités nous ont forcés à oublier".

"La renaissance de la France révolutionnaire déclenchera l'incendie mondial des révolutions", "les banquiers ont pris la place des monarques".

Réfugié en France, Piotr Pavlenski, 33 ans, vit à Paris avec sa compagne et ses deux enfants.

C'est dans la nuit du dimanche 15 au lundi 16 octobre que l'artiste russe Piotr Pavlenski et sa compagne auraient mis le feu à la face d'une succursale de la Banque de France à Paris.

L'artiste a expliqué son geste de la nuit dernière dans un communiqué relayé sur Twitter par la Femen Inna Shevchenko.

" La Bastille a été détruite par le peuple révolté; le peuple l'a détruit comme symbole du despotisme et du pouvoir". Ce trentenaire natif de Saint-Pétersbourg est connu pour ses multiples frasques dénonçant de manière explicite le gouvernement de son pays. En décembre 2016, il a été accusé en Russie d'agression sexuelle sur une actrice de théâtre. Mais "la succursale ne sera pas ouverte jusqu'à nouvel ordre", a-t-il ajouté, précisant qu'une plainte sera déposée. L'homme s'en est pris aux fenêtres avant d'être arrêté à l'aube par la police en compagnie d'une femme, puis placé en garde à vue pour dégradations volontaires de biens par l'effet d'une substance incendiaire.

Par le passé, cet adepte des automutilations s'était aussi cousu les lèvres et même cloué les testicules sur les pavés de la place Rouge, à Moscou, pour protester notamment contre la répression du Kremlin.

Recommande: