Médicaments et grossesse: des pictogrammes "femme enceinte" pour signaler les risques

17 Octobre, 2017, 00:47 | Auteur: Jonathan Ford
  • Grossesse: un pictogramme pour les médicaments à risquePlus

La mesure était annoncée en mai dernier. Ce pictogramme, décliné en 2 modèles sera apposé à partir du 17 octobre 2017 sur les boîtes de médicaments pouvant présenter un danger (pictogramme triangle) ou interdits (pictogramme rond barré) pendant la grossesse. Ces nouveaux pictogrammes viennent s'ajouter à ceux déjà en vigueur pour les risques encourus au volant (avec trois niveaux de risque) et pour l'exposition au soleil. "Le ministère de la Santé rappelle que cette information n'est pas nouvelle".

Les éléments sur le caractère tératogène ou fœtotoxique (décrits dans le RCP) peuvent être basés sur des données cliniques (à partir de données issues de grossesses exposées) ou des données obtenues chez l'animal.

Dans les spécialités renseignées par les entreprises pharmaceutiques, 60% comportent un pictogramme grossesse, dont un tiers le pictogramme "interdit " et deux tiers le pictogramme "danger ".

Deux pictogrammes seront apposés sur les boîtes. Le second est un pictogramme "interdit", qui "signale aux patientes que le médicament ne doit pas être utilisé".

Des mentions spéciales préciseront aussi les personnes concernées: les femmes enceintes, pendant toute la grossesse ou durant une période précise, mais aussi l'adolescente ou la femme en âge de procréer. Comme tout médicament, la prise de médicament peut entraîner des effets indésirables.

"Si vous prenez un médicament sur lequel figure un des deux pictogrammes, " n'arrêtez pas ou ne modifiez pas votre traitement sans avis médical ".

Les femmes qui prennent ces médicaments ne doivent "en aucun cas" arrêter les traitements ou modifier les doses prescrites sans avis médical, même après la découverte d'une grossesse. Demandez conseil à un professionnel de santé (médecin, pharmacien, sage-femme), il connaît les risques pour vous et l'enfant à naître.

Recommande: