Isabelle Adjani s'en prend au cinéma français — Affaire Weinstein

16 Octobre, 2017, 04:01 | Auteur: Jonathan Ford
  • Isabelle Adjani

L'actrice Isabelle Adjani dénonce dans une tribune parue dimanche dans le JDD le "système de prédation" révélé par le scandale Weinstein aux Etats-Unis, soulignant qu'"en France c'est autrement sournois" et que "quand une femme dit non, elle dit non". Et à l'étendre au cinéma français. Isabelle Adjani parle "des trois G: galanterie, grivoiserie, goujaterie". "Glisser de l'une à l'autre jusqu'à la violence en prétextant le jeu de la séduction est une des armes de l'arsenal de défense des prédateurs et des harceleurs", écrit Isabelle Adjani. Dans les maisons de production ou chez les décideurs, j'ai souvent entendu: "'Toutes des salopes, toutes des putes de toute façon, ces actrices!".

Elle appelle ensuite de ses voeux à ce que le harcèlement sexuel ne soit plus aussi tabou, et rappelle que toutes les femmes, quelle que soit leur profession ou statut, "sont libres de baiser, libres d'avorter. Et libres de parler", conclut la comédienne.

Alors qu'une cinquième actrice, Lysette Anthony, accuse Harvey Weinstein de l'avoir violé à son domicile après l'avoir violenté, les réactions des people s'enchaînent. La mesure fait alors l'objet d'un décret signé du président de la République, Grand Maître de l'Ordre.

Recommande: