La soirée étudiante provoque un tollé à Rouen — "DSK"

15 Octobre, 2017, 05:49 | Auteur: Lynn Cook
  • L'organisation de l'événement a provoqué de vives réactions quelques heures après sa publication sur Facebook

Une blague de très mauvais goût alors que les accusations d'agressions sexuelles par le producteur Harvey Weinstein se multiplient.

Une soirée DSK (Dirty Sexy Kiné) à l'affiche explicite, faisant évidemment référence aux déboires judiciaires de l'ancien patron du FMI, poursuivi pour tentative de viol à deux reprises en 2011 ( il n'a jamais été condamné).

L'organisation d'une soirée prévue pour le 16 novembre par des étudiants en kinésithérapie de Rouen a provoqué l'indignation de militants féministes ainsi que de la branche locale du syndicat étudiant Unef.

L'affiche ne laissait guère de place aux doutes puisqu'elle représentait la marionnette des Guignols de Dominique Strauss-Kahn, paré d'un peignoir léopard et entouré de jeunes femmes dévêtues.

Ce sont d'abord les étudiants eux-mêmes qui se sont insurgés sur les réseaux sociaux, accusant la soirée de faire l'apologie du viol.

De son côté, le syndicat étudiant Unef a réagi dans un communiqué publié par Gabriel Miles, qualifiant l'idée de l'association "d'acte sexiste honteux ".

"En aucun cas, cette erreur malheureuse de notre communication, n'avait pour intention la promotion des violences sexuelles, connue de tous, que nous dénonçons fortement", expliquent les responsables de "La Roukine". Proposée par l'association la Roukine, le thème et l'image de la soirée étudiante dérangaient et ont enflammé la toile. Les membres de l'association précisent avoir modifié la description de la soirée, "afin d'éviter de heurter la sensibilité des étudiants".

Recommande: