Taxe foncière : les plus fortes hausses et les baisses dans nos départements

13 Octobre, 2017, 01:06 | Auteur: Aubrey Nash
  • EcoQuick									
					
								16 %			
				La taxe foncière avait augmenté de 16 % entre 2009 et 2014 en France

"L'avenir de la propriété en péril!".

Pierre Hautus, directeur de l'UNPI, a déclaré sur franceinfo jeudi 12 octobre redouter une augmentation de la taxe foncière, nécessaire pour la survie des budgets des collectivités locales: "Le porte-monnaie des propriétaires sera la variable d'ajustement des budgets locaux". Alors qu'elle avait augmenté en moyenne de 16,42 % sur la période 2009-2014 , l'UNPI constate que la taxe foncière est quatre fois et demie supérieure à l'inflation constatée entre 2011 et 2016.

Une taxe foncière 2017 plus modérée? La taxe foncière a d'ailleurs largement dépassé le rythme de croissance de l'inflation depuis cinq ans, durée de l'enquête qui a analysé de 2011 à 2016 l'augmentation de la taxe foncière dans toute la France.

Tous les paramètres qui composent la taxe foncière augmentent. Plus la couleur se rapproche du rouge, plus la hausse (hors taxe d'enlèvement des ordures ménagères) est importante. Quand on sait que la hausse moyenne pour tous les départements a été de 15,70%, les augmentations subies par les propriétaires du Var (+38,28%), de l'Essonne (+37,46%) et de l'Ain (+36,67%) sont, elles aussi, à noter.

L'étude de l'UNPI a établi l'évolution du montant de la taxe foncière dans les principales agglomérations françaises et a identifié une tendance: une forte hausse a été enregistrée entre 2011 et 2016. "Sans compter qu'indépendamment des taux, les valeurs locatives (assiette de l'impôt) sont révisées chaque année en fonction d'un coefficient de majoration fixée par la loi de Finances".

Est-ce qu'une réforme de la taxe foncière a été évoquée? Néanmoins la suppression annoncée de la taxe d'habitation pour 80 % des français d'ici les trois prochaines années pourrait faire repartir le taux de taxe foncière à la hausse pour compenser la baisse de recettes et le fait que les dotations de l'Etat aux collectivités seront moins généreuses que par le passé.

Recommande: