Comment éviter de contracter la maladie — Rage

13 Octobre, 2017, 03:35 | Auteur: Jonathan Ford
  • Un enfant atteint de la rage dans le Rhône

Un garçon âgé de 10 ans résidant dans le département du Rhône est hospitalisé depuis le 4 octobre dernier, il a été contaminé par le virus de la rage lors d'un voyage au Sri Lanka via la morsure d'un chiot porteur de la maladie.

L'Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes est en charge de recenser les personnes potentiellement exposées pour les orienter vers le centre antirabique de Lyon (membres de la famille exposés au chien, certains personnels soignants, etc.).

Un communiqué de presse a été publié hier et une conférence de presse a été organisée également hier localement, par l'Agence régionale de santé. Un cas de transmission par chauve-souris a été enregistré en France en 2008. Les médecins pourront donc à ce titre être amenés à recevoir, de façon collatérale, des personnes exposées cet été dans ces zones, et qui n'avaient pas consulté jusqu'à présent. La maladie atteint donc le système nerveux et peut provoquer un comportement agressif ou atone. Les autorités rappellent qu'en cas de morsure, griffure ou même du simple léchage d'une plaie ou d'une muqueuse par un animal, il faut procéder à un lavage soigneux avec de l'eau et du savon.

Rage: quelles sont les symptômes? Les autres espèces peuvent présenter une période de contagiosité plus importante ce qui nécessite un avis spécialisé en cas d'exposition.

Les voyageurs ne doivent pas entrer en contact avec des animaux inconnus, domestiques ou sauvages (chiens, chats, singes.). Il convient ensuite de désinfecter puis de consulter le plus rapidement possible un centre antirabique qui jugera de l'opportunité de procéder à une vaccination, notamment s'il n'y a pas de traçage possible de l'animal. Selon le communiquer la contamination inter-humains n'est qu'hypothétique aucun cas n'a été confirmé jusqu'à aujourd'hui néanmoins compte tenu de la gravité et du risque mortelle une fois la maladie déclaré plusieurs personnes de l'entourage de la petite victime vont de voir se faire examiner et éventuellement vacciner.

Recommande: