Le Général Bassolé mis en liberté provisoire — Burkina

12 Octobre, 2017, 00:23 | Auteur: Lynn Cook
  • Burkina Faso : Coup d'Etat avorté, Djibril Bassolé en liberté provisoire

Ils disent voir le général avant de se prononcer. Ce que conteste sa défense qui avait demandé en vain une liberté provisoire pour des raisons de santé.

Cette libération intervient à un moment où les partisans du général multiplient des manifestations pour demander la libération de leur champion.

"Lorsqu'on permet à quelqu'un accusé de déstabilisation d'un pays, de sortir et éventuellement de s'enfuir, c'est immoral" s'est insurgé Serges Bambara, alias Smockey, un des leaders du Balai Citoyen, un mouvement très en pointé dans la chute de Blaise Compaoré.

"Le gouvernement voudrait rassurer les populations que dans le respect strict de la séparation des pouvoirs, tous les moyens légaux seront mis en œuvre pour que les victimes de l'insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et du putsch du 15 septembre 2015, puissent avoir une réparation par la tenue d'un procès dans les meilleurs délais ", a déclaré Réné Bagoro, selon ses propos transcrits dans le communiqué.

L'authenticité de cet enregistrement fait débat.

Le haut-commissaire aux droits de l'homme des Nations-Unies s'était prononcé en faveur d'une libération immédiate du Général Bassolé, estimant que "l' arrestation et la détention de Bassolé étaient arbitraires ". Dans le même dossier du putsch raté, deux proches de l'ancien ministre des Affaires étrangères, à savoir son frère, Nicodème Bassolé, et son ex-directeur du protocole, Halidou Sawadogo, visés par des poursuites judiciaires, ont bénéficié d'un non-lieu.

Recommande: