La perception de la peur a désormais un âge : 3 mois !

12 Octobre, 2017, 01:09 | Auteur: Jonathan Ford
  • Pixabay

Il s'agissait de définir à quel stade de son développement -à quel âge- un bébé était en mesure de percevoir la peur.

Ces résultats ont été publiés dans la revue Proceedings of the Royal Society Part B: Biological Sciences. Ainsi les sourcils levés, la bouche entrouverte et les yeux écarquillés sont autant de signes qui ne manquent pas d'alerter le bébé et vont retenir son attention. Ceci est quelque peu paradoxal et étonnant à une période de l'existence où tout bébé nous semblait avoir l'esprit occupé à s'amuser et propice à être joyeux.

Les scientifiques ont alors observé que les bébés portaient aux portraits les moins floutés une plus grande attention. Les chercheurs ont ainsi découvert que dès 3 mois et demi, "les nourrissons avaient un avantage pour la détection des visages de peur par rapport aux visages souriants". Les photos présentant un "bruit" (flous et pixelisés à l'aspect granuleux) mais aussi un bruit visuel pur (une image composée de taches). La méthode d'analyse consistait à quantifier, à chaque test, où bébé portait son regard, combien de temps, etc. Les scientifiques ont présenté d'un côté des visages de peur et de l'autre des visages souriants, de manière à tester l'influence de l'expression faciale sur la capacité des nourrissons à détecter les visages. Reste des lacunes à savoir les zones du visage suscitant l'effroi.

Recommande: