La CGT appelle à une nouvelle mobilisation le 19 octobre — Réformes sociales

11 Octobre, 2017, 02:18 | Auteur: Lynn Cook
  • FRANCE PHILIPPE

En revanche, la réunion de l'intersyndicale n'a abouti à aucune décision unitaire, les centrales ayant décidé de se revoir le 24 octobre. Réunis lundi au siège de la CGT, les représentants d'une dizaine d'organisations (CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, Unsa, FSU, Solidaires, Unef, Fidl, Unel) ont tenté de trouver un accord, sans succès.

Emmanuel Macron a prévu de rencontrer les responsables patronaux et syndicaux jeudi et vendredi pour évoquer les réformes à venir (assurance chômage, formation professionnelle, apprentissage).

Angéi a dit souhaiter un mouvement "le plus unitaire possible pour la mi-novembre", contre les réformes du gouvernement.

La prochaine réunion interviendra "une fois que chaque organisation aura rencontré le président de la République d'une part et le Premier ministre d'autre part, dans l'espoir d'en savoir plus sur les intentions du gouvernement", a-t-elle dit. Fabrice Angéi a expliqué que d'autres syndicats avaient jugé "prématuré" de lancer un appel à une journée de mobilisation dès ce lundi. Ils ont l'opinion pour eux.

Pascal Pavageau (FO) a admis des "divergences" mais estimé que le rendez-vous du 24 pourrait aboutir à un appel à mobilisation en novembre. "Ce sera de toute façon à l'ordre du jour". De son côté, la CFDT refuse toujours de défiler contre les ordonnances travail: "Si nous voulons peser ensemble sur la réforme de l'assurance chômage, sur la réforme de la formation professionnelle, je crois que nous avons intérêt à parler d'une seule voix (.), si c'est pour faire un baroud d'honneur." a expliqué Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT. L'intersyndicale s'est tenue à la veille d'une journée d'action de la fonction publique, à l'appel de tous les syndicats, une première depuis dix ans.

Recommande: