Donald Trump met Rex Tillerson au défi d'un test de QI

11 Октября, 2017, 02:27 | Auteur: Lynn Cook
  • Donald Trump en conférence de presse à la Trump Tower le 15 août 2017

Une polémique reprise par les médias américains enfle ces dernières semaines à propos des relations entre Donald Trump et son secrétaire d'État. Une nouvelle polémique au sommet de l'État américain a éclaté au grand jour ce mardi 10 octobre lorsque le président américain a proposé de comparer leurs tests de QI. "Il ne remettait pas en cause l'intelligence du secrétaire d'État", a-t-elle martelé, assurant que le président avait "100% confiance" en son chef de la diplomatie. A contre courant de beaucoup de citoyens et journalistes qui s'amusent presque du caractère grotesque des échanges entre le dictateur nord-coréen et le président américain. Ce dernier aurait également menacé de démissionner, en raison de profonds différends avec le président américain.

En effet, selon la chaîne NBC News, l'ex-patron du géant pétrolier ExxonMobil aurait qualifié le président américain de "débile", à la fin d'une réunion au Pentagone. Mais il semble cependant avoir été touché par certains des propos rapportés.

"Mais s'il l'a dit, je pense qu'il faudra comparer nos tests de QI".

Donald Trump a donc mis au défi son rival. "Et je peux vous dire qui va gagner", ajoute-t-il aussitôt. "Conserve ton énergie Rex, nous ferons ce que nous devons faire", assurait Donald Trump.

Quelques jours plus tôt, il avait rabroué, dans une série de tweets, son secrétaire d'Etat pour avoir évoqué publiquement l'existence de canaux de communication visant à sonder les intentions de la Corée du Nord. Si les deux hommes démentent les rumeurs, il semblerait toutefois qu'avoir le dernier mot soit de rigueur.

Recommande: