Les banques catalanes chutent en Bourse après le référendum

07 Octobre, 2017, 00:31 | Auteur: Aubrey Nash
  • LE ROI FELIPE DÉPLORE L'ATTITUDE DES DIRIGEANTS CATALANS

C'était les premiers signes de l'agitation qui règne en Catalogne, où les manifestations contre les forces de l'ordre se sont encore intensifiées après les violences policières ayant émaillé le référendum, quand des policiers ont brutalement tenté d'arrêter le référendum dans une centaine de bureaux de vote.

(Actualisé avec décision de Banco Sabadell et Gas Natural) MADRID, 6 octobre (Reuters) - Le gouvernement espagnol a promulgué vendredi une loi permettant aux entreprises de transférer plus facilement leur siège d'une région à l'autre, alors que plusieurs groupes envisagent de quitter la Catalogne, dont les dirigeants comptent proclamer l'indépendance. Et les deux indépendantistes ont appelé au dialogue. Ce jeudi, Banco Sabadell, la cinquième banque espagnole, dont le siège se trouve à Barcelone, tiendra un conseil d'administration d'urgence en fin d'après-midi au cours duquel sera clairement abordée la question d'un déménagement hors du Catalogne, selon un porte-parole cité par l'AFP.

A la mi-journée, la Cour constitutionnelle espagnole a suspendu la séance prévue lundi au Parlement catalan, au cours de laquelle il envisageait une déclaration unilatérale d'indépendance de cette riche région pesant près de 20% du PIB espagnol. Dès mardi, le directeur général de Sabadell, Josep Oliu, avait évoqué à demi-mot l'idée d'un déplacement du siège, en cas de déclaration d'indépendance et de sortie de la région de l'Union européenne, une situation qui créerait un vrai problème de supervision et d'accès au financement de la BCE.

Pendant ce temps, les milieux économiques se montraient de plus en plus anxieux.

L'agence de notation financière Fitch a annoncé jeudi soir avoir placé sous surveillance en vue d'un éventuel abaissement la note de la dette de la Catalogne, déjà en catégorie spéculative "BB", en raison des "événements imprévisibles" qui pourraient advenir.

Catalogne: la médiation, seule solution pour sortir de la crise?

Ces déclarations se produisent alors que les tensions entre Madrid et Barcelone ont plongé l'Espagne dans sa plus grave crise politique depuis son retour à la démocratie en 1977.

Recommande: