La compagne du tueur ignorait son projet

07 Octobre, 2017, 00:24 | Auteur: Lynn Cook
  • La compagne du tueur ignorait son projet

L'attaque a fait 58 morts et près de 500 blessés.

"Il ne m'a jamais rien dit" laissant entrevoir "que quelque chose d'horrible allait se passer", a affirmé Marilou Danley dans une déclaration lue par son avocat à Los Angeles.

Pourtant, selon CBS, la compagne du tireur, Marilou Danley, a indiqué aux enquêteurs qu'avant de quitter les Etats-Unis pour les Philippines, elle était préoccupée par la santé mentale de ce dernier.

Mme Danley dit s'être inquiétée que "ce voyage inattendu puis l'argent ait été une manière de rompre" avec elle, mais n'avoir jamais soupçonné que son compagnon "planifiait des violences contre quiconque". Rentrée à Los Angeles mardi soir "sachant que le FBI et la police de Las Vegas voulaient (lui) parler", elle a été interrogée par les enquêteurs puis relâchée. "Je suis sûre qu'elle ne sait rien, comme nous".

Qu'est-ce qui a poussé Stephen Paddock à louer une suite d'un hôtel de Las Vegas avant de mitrailler la foule rassemblée pour un concert de country? Il l'a envoyée au loin.

"A l'heure actuelle, nous n'avons aucune piste crédible à vous rapporter sur les motivations" du tireur, a déclaré Kevin McMahill, un adjoint du shérif de Las Vegas.

D'après le quotidien Las Vegas Review Journal, une ordonnance pour un anxiolytique, de type valium, médicament qui peut générer un comportement agressif, aurait été prescrite en juin au tueur.

Un homme du nom de Stephen Paddock a réservé plusieurs chambres en août dans un hôtel de Chicago surplombant le festival de musique Lollapalooza, a confirmé une porte-parole du Blackstone Hotel.

Comme à chaque fusillade de masse, le débat sur l'encadrement des ventes d'armes à feu a été relancé, plusieurs voix démocrates réclamant haut et fort un débat de fond et des initiatives législatives fortes.

Qui sont les victimes de l'attaque de Las Vegas? .

Après des décennies de résistance, le Grand Old Party pourrait donc faire un petit pas en direction des démocrates sur le sujet sensible de l'encadrement des armes individuelles, même si cela resterait largement symbolique et qu'on est encore très très loin de toute modification législative.

Une initiative similaire a été lancée au Sénat, la chambre haute du Congrès.

Recommande: