Sonia Nour qualifie le terroriste de Marseille de martyr

05 Octobre, 2017, 01:01 | Auteur: Lynn Cook
  • Sonia Nour qualifie le terroriste de Marseille de martyr

Sonia Nour, une collaboratrice au cabinet du maire de La Courneuve, poste dans la matinée un message en faisant référence à l'attaque au couteau de Marseille survenu dimanche, dans laquelle deux femmes de 20 et 21 ans ont perdu la vie.

Le maire de La Courneuve, Gilles Poux (PCF), a suspendu sa fonctionnaire et l'enverra en commission de discipline.

Suite à l'attaque de la gare Saint-Charles à Marseille, Sonia Nour s'indigne sur Facebook des différences de traitement médiatique lorsqu'il s'agit de meurtres de femmes: "Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre là ça fait du bruit". Terrorisme, du sang, civilisation bla bla bla... "Par contre que le terrorisme patriarcal nous tue tous les 2 jours, on l'entend moins votre grande gueule", a déclaré Sonia Nour, qui se définit comme une militante communiste et décoloniale. Jordan Bardella, le nouveau porte-parole du Front national, a effectué un signalement auprès du procureur de la République de Bobigny pour dénoncer ce qu'il considère comme des propos faisant l'"apologie du terrorisme". Son allusion au terroriste comme un "martyr" a profondément choqué les internautes, et le maire de la Courneuve, Gilles Poux qui s'insurge "Ces propos qui minimisent et banalisent des actes de terrorisme d'une sauvagerie inouïe ne méritent que la condamnation". "Alors que nombre de nos compatriotes sont affreusement frappés par le terrorisme islamique, de tels dérapages ne peuvent être autorisées", écrit dans sa lettre le jeune élu FN.

"Pour info je suis enceinte de près de 6 mois..." "Le mot martyr ne veut pas dire " le juste ", a-t-elle affirmé. "Je (ne) l'emploie pas dans le sens chrétien mais dans le sens psychanalytique du terme", a fait valoir la fonctionnaire territoriale, qui déplore avoir essuyé la haine de la fachosphère sur les réseaux sociaux depuis lundi. "D'un point de vue narcissique", a-t-elle expliqué.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

"Je n'ai jamais fait d'apologie de terrorisme", se défend-elle encore dans une autre publication.

Depuis, elle a publié un appel à l'aide sur le réseau social: "Je vous demande de l'aide".

Ces propos ont particulièrement fait réagir chez les internautes d'extrême droite.

Recommande: