Perquisition au siège du laboratoire Merck à Lyon — Affaire du Levothyrox

04 Octobre, 2017, 00:31 | Auteur: Jonathan Ford
  • Une enquête préliminaire a été ouverte pour

Une perquisition est en cours depuis ce mardi matin au siège français à Lyon du laboratoire allemand Merck. Des investigations réalisées "sous la tutelle de deux magistrats de Marseille, dans les trois établissements du siège de Merck situés à Lyon et dans sa banlieue", a indiqué au Progrès le procureur de Marseille Xavier Tarabeux.

La nouvelle formule du Levothyrox produit de lours effets secondaires chez certains patients.

Le laboratoire a confirmé que cette perquisition, "attendue" selon la direction, était en cours et que les équipes y contribuaient "activement". Fin septembre, 62 plaintes ont été déposées et confiées au pôle de santé publique du tribunal de grande instance de Marseille.

"Je prends du Levothyrox depuis des années et j'étais parfaitement équilibrée", explique encore Jeannine. "À ce jour, avec la nouvelle formule, je perds mes cheveux et j'ai des crampes nuit et jour". Mais en très petite quantité, au point qu'une pénurie a rapidement été constatée.

Recommande: