Le commissariat du 34e arrondissement d'Abobo attaqué — Abidjan

29 Septembre, 2017, 00:34 | Auteur: Lynn Cook
  • Le commissariat du 34e arrondissement d'Abobo attaqué — Abidjan

Des hommes armés ont attaqué un commissariat de police et se sont emparés d'armes dans le quartier populaire d'Abobo, dans le nord d'Abidjan, a-t-on appris de source sécuritaire. "Des individus armés ont attaqué le commissariat du 34 arrondissement à Abobo sans faire de dégâts corporels (pas de blessés)".

Des hommes armés ont attaqué le commissariat du 34e arrondissement, situé à Abobo Baoulé-Belleville et " ont emporté deux Kalachnikovs et une radio", a précisé cette source. Ils ont mis les policiers en fuite.

Des témoins interrogés à proximité n'ont rien remarqué. Cette attaque est survenue cinq jours après le lancement de l'opération Epervier 3 dans la commune de Yopougon, visant à traquer les délinquants, rechercher et détruire les fumoirs, saisir les drogues, les produits pharmaceutiques non enregistrés, les armes à feu ou armes blanches. Le 19 juillet 2017, c'était l'Ecole nationale de police à Cocody (Abidjan) qui a essuyé des tirs d'assaillants, faisant un mort.

Sur la base de certaines pièces à conviction, les autorités ivoiriennes ont accusé des proches en exil de l'ancien président Laurent Gbagbo de vouloir déstabiliser le régime d'Abidjan. En parallèle de ces attaques, trois évasions, dont deux spectaculaires, ont eu lieu au pénitencier de Katiola (centre, une centaine de détenus, 3 septembre), au palais de justice d'Abidjan en plein centre de la capitale économique (20 évadés, 8 août) et à Gagnoa (centre, 5 détenus, 6 août).