EN DIRECT - Edouard Philippe : "J'ai évolué sur la PMA"

29 Septembre, 2017, 00:57 | Auteur: Lynn Cook
  • Après la confrontation très attendue du premier ministre Édouard Philippe et du premier opposant à son gouvernement Jean Luc Mélenchon Léa Salamé propose un débriefing

Invité pour débattre avec le Premier ministre, le leader de la France Insoumise lui a reproché de "réduire l'intervention de l'État dans l'économie" pour moins protéger les salariés.

Le siège du Parti socialiste, rue de Solférino, à Paris.

Le leader de La France insoumise, qui se rêve en opposant n°1 au chef de l'Etat français, semble réellement inquiéter Emmanuel Macron qui qualifie la démarche de Jean-Luc Mélenchon de "séditieuse" avec pour finalité de "déstabiliser la République".

De son côté, Jean-Luc Mélenchon se présente comme le seul opposant au gouvernement et à Emmanuel Macron, avec pour argument que ni les socialistes ni Les Républicains n'avaient voté contre la confiance au gouvernement d'Edouard Philippe. "Car ce duel ne promet qu'un objectif, instaurer un Yalta politique pour liquider les autres forces politiques", est-il encore écrit.

" On nous annonce un face-à-face 'musclé', à la mesure des invectives que les deux camps se jettent à la face depuis des semaines. Les audiences devraient y gagner ce que la qualité du débat démocratique y perdra", conclut le communiqué.

Depuis son échec aux élections législatives, le PS doit faire face à un effacement dans le débat public. Pour Emmanuel Macron, le modèle de Jean-Luc Mélenchon est celui de "Maduro et son Assemblée constituante".

Recommande: