Rennes : séquestrée, une femme enceinte forcée à boire de la javel

27 Septembre, 2017, 01:14 | Auteur: Lynn Cook
  • Libre de droits

C'était le samedi 15 septembre 2017, vers 15 h.

D'autres interpellations pourraient avoir lieu, relate le quotidien régional Ouest France.

C'est un groupe de plusieurs personnes qui a kidnappé la victime, l'emmenant de force dans une voiture. La victime est ensuite séquestrée plusieurs heures durant, où on la contraint à boire de l'eau de Javel, rapporte Ouest-France. C'est à ce moment que ses ravisseurs lui ont fait boire le puissant désinfectant.

Les ravisseurs finissent par la libérer au bord d'un étang où des passants lui portent assistance. Aujourd'hui, la jeune femme et son enfant ne sont plus en danger. " Tous deux sont aujourd'hui en sécurité ", rassure le parquet de Rennes.

Une enquête a été ouverte et les investigations ont rapidement permis l'arrestation de deux jeunes femmes d'une vingtaine d'années.

Le procureur de la République a saisi la police judiciaire.

Une des femmes aurait voulu se venger. Mises en examen pour enlèvement, séquestration, menaces de mort, violences sur personnes vulnérables et administration de substances nuisibles, les prévenues nient en bloc toute implication dans cette sombre histoire. Le parquet requiert leur détention provisoire mais le juge décide autrement et les place sous contrôle judiciaire.

La thèse de la vengeance serait donc retenue par les enquêteurs. L'une d'elles aurait eu une relation amoureuse avec le compagnon de la femme enceinte et n'aurait pas supporté la rupture. Elles prétendent ne pas être impliquées, ni dans la séquestration, ni dans les violences.

Recommande: