Mort de la soul, le chanteur Charles Bradley

25 Septembre, 2017, 01:29 | Auteur: Sue Barrett
  • Charles Bradley aux Ardentes en 2016

Il avait 68 ans.

Charles Bradley a commencé à se faire connaître davantage il y a une dizaine d'années et était depuis reconnu pour ses chansons émouvantes et son amour de la musique soul. Alors qu'il a connu le succès sur le tard, dans la lumière du grand James Brown, il aura fait revivre une partie de la soul des années 60 et 70 le temps de trois albums.

Il aura fallu un énième revival soul pour que Charles Bradley sorte de l'ombre: deux disques (Victim of Love en 2013 puis Changes en 2016) suivront celui de la révélation. Le chanteur américain Charles Bradley est mort samedi 23 septembre à 68 ans d'un cancer, a annoncé son agent. Ceux dont il parlait à longueur d'interviews à l'heure de la reconnaissance tardive, avec un album (le premier!) au titre tout aussi explicite: No Time for Dreaming.

Né en Floride, dans le sud-est des États-Unis, Charles Bradley a grandi à New York, où il découvre James Brown au légendaire Apollo Theater de Harlem. À plus de cinquante ans, il est repéré par le label Daptone Records.

Recommande: