"Monacogate": Et si le président Dmitry Rybolovlev quittait Monaco?

25 Septembre, 2017, 06:07 | Auteur: Lynn Cook
  • Dmitri Rybolovlev droit comme la justice

Des révélations du JDD parues ce dimanche assurent que le président du club champion de France, Dmitry Rybolovlev, serait sur le point de quitter la principauté. Le patron de l'ASM accuse Bouvier de lui avoir sur-facturé 37 tableaux d'exception pour 2 milliards de dollars, alors que dans le sens inverse, le marchand d'art accuse le premier homme de l'avoir escroqué à hauteur de 1 milliard de dollars et d'avoir joué dans son arrestation le 25 février 2015.

En effet, afin d'obtenir des infos confidentielles sur l'avancée de l'enquête concernant ses ennuis judiciaires avec un marchand d'art, Dmitry Rybolovlev est soupçonné d'avoir graissé la patte du Garde des sceaux de la Principauté, lequel vient d'être limogé et fait désormais l'objet d'une "information judiciaire contre X pour trafic d'influence " après avoir été interpellé vendredi par la police monégasque.

Et si Monaco perdait le pilier de son projet? Le Monde révélait que le milliardaire russe avait usé d'un trafic d'influence auprès de policiers monégasques pour faire arrêter Yves Bouvier.

Au centre de cette affaire à l'ampleur médiatique grandissante - et donc, forcément embarrassante pour la Principauté - Dmitri Rybolovlev hésiterait, selon l'hebdomadaire dominical, à jeter l'éponge et à quitter Monaco. Selon le JDD, Rybolovlev serait "persona non grata au Palais, et a été discrètement prié de se tenir à distance".

Actuellement en vacances du côté de Los Angeles, le milliardaire n'a pas encore réagi à cette affaire.

Recommande: