La Corée du Nord secouée par un séisme

24 Septembre, 2017, 00:21 | Auteur: Lynn Cook
  • La Corée du Nord secouée par un séisme

S'exprimant sous le sceau de l'anonymat, un responsable sud-coréen a indiqué que Séoul penchait également pour la thèse du phénomène naturel. "Une méthode clé est d'observer les ondes sismiques ou les ondes acoustiques sismiques".

Un tremblement de terre d'une magnitude de 3 à 3,5 a été enregistré, samedi 23 septembre, en Corée du Nord, dans le nord-est du pays. Ils observent que cet événement "est survenu dans la zone des précédents essais nucléaires nord-coréens", mais sans prétendre pouvoir conclure sur son origine. "Or, dans ce cas, nous n'en avons détecté aucune". Cette dernière a précisé qu'elle analysait la nature du tremblement de terre et que les premières constatations l'incitaient à penser qu'il était d'origine naturelle.

L'Administration sismologique chinoise, dont fait partie le CENC, et des services connexes ont mené des études sur les données infrasoniques du séisme et des tremblements de terre précédents, y compris sur ceux qui ont été provoqués par des essais nucléaires effectués dans la péninsule coréenne. "Pour l'instant, nous considérons qu'il s'agit d'un séisme naturel", a-t-il expliqué.

En Corée du Nord, un séisme de magnitude 3.5 a été enregistré.

Par ailleurs, une équipe de sismologues de la province d'Anhui pense que les essais souterrains nord-coréens pourraient avoir des effets désastreux s'ils venaient à être répétés.

Les tensions se sont encore accentuées ces derniers jours avec les échanges d'insultes entre Donald Trump et Kim Jong-un.

Recommande: