Les évêques expriment leurs préoccupations — Togo

19 Septembre, 2017, 01:40 | Auteur: Aubrey Nash
  • Les évêques expriment leurs préoccupations — Togo

Le projet de réforme constitutionnelle présenté par le gouvernement, qui introduirait une limitation de deux mandats présidentiels, représente le cœur du problème.

Quelques semaines après la crise sociopolitique qui sévit actuellement leur pays, les Evêques du Togo enfin pris position ce dimanche 17 septembre 2017.

"Son objectif est d'implorer la lumière de l'Esprit Saint sur les plus hautes Autorités de notre Pays afin qu'elles opèrent urgemment les réformes demandées par le peuple conformément à la Constitution de 1992", a déclaré Mgr Denis Amuzou Dzakpah, archevêque de Lomé qui a lu la déclaration signée par les dix évêques du Togo à la cathédrale de Lomé.

"La Conférence des Evêques du Togo attache une importance particulière à ces réformes sans lesquelles il est impossible de ramener la paix et la cohésion sociale dans notre Pays ", a-t-il ajouté. Pour le salut de tous et pour qu'adviennent les reformes, la CET Search CET a invité les "protagonistes à s'inscrire dans une démarche responsable, sincère et constructive ".

Dans la prière bien entendu et ces paroles éprises de paix et de réconciliation, les chefs religieux ont joué la carte de l'apaisement face à cette crise socio-politique.

La conférence des évêques se dit également préoccupée par les violences exercées par les forces de l'ordre et de sécurité sur les populations dans certaines localités du Togo lors des manifestations des 6 et 7 septembre derniers.

Recommande: