Irma : échange musclé entre une habitante de Saint-Martin et Emmanuel Macron

17 Septembre, 2017, 07:20 | Auteur: Lynn Cook
  • L'OPPOSITION DEMANDE UNE ENQUÊTE PARLEMENTAIRE SUR IRMA

"Dans l'entourage du chef de l'État, on regrette la restitution 'caricaturale' de cet épisode dans les médias", écrit Libé. À la station-service, l'optimisme est de mise, le président Emmanuel Macron est attendu, mais on est surtout satisfait du travail accompli. "J'avais besoin de vous le dire entre quatre yeux" explique-t-elle. Sur la question des pillages qui ont suivi le cyclone, Emmanuel Macron a fait état de " 1.900 forces de l'ordre et forces armées à Saint-Martin pour sécuriser l'île", qui a connu des " débordements inacceptables ". Mais que l'on ne pointe pas du doigt la communication du président: l'Élysée dément fermement avoir parlé d'un quelconque lit de camp, et encore moins de seau d'eau.

Interrogé par L'Express, l'Élysée précise qu'il n'a "pas pu affirmer que le Président avait dormi dans un lit de camp puisqu'il a dormi dans une caserne de gendarmerie. Plus précisément, dans un logement de fonction d'un gendarme, dont la famille était présente".

On apprend ainsi que le président de la République, après avoir patrouillé au côté de la maréchaussée une partie de la nuit, a dormi sur un lit de camp à la gendarmerie de Saint-Martin.

Ces informations divergent assez de la version qu'a donnée RTL cette semaine, assurant que l'entourage du président avait particulièrement insisté sur les conditions sommaires de son séjour. Loin des hôtels luxueux, il a même fait sa toilette à l'aide d'un seau d'eau. Les victimes sont portées au nombre de 11, et 2 000 des 35 000 habitants du segment français de l'île l'ont déjà quitté ces derniers jours, selon les autorités.

Recommande: