Une explosion dans le métro (photos) — Londres

16 Septembre, 2017, 00:53 | Auteur: Jonathan Ford
  • Une perquisition était en cours samedi dans un logement de Sunbury-on-Thames

Elle a également précisé que le niveau de menace ne serait pas relevé.

Les experts en terrorisme sont descendus sur place pour évaluer la situation et déterminer si l'explosion peut avoir une origine volontaire. Plusieurs personnes souffrent de brûlures, a ajouté Scotland Yard.

L'enquête a été confiée à l'unité antiterrorisme de la police, avec l'aide de MI5, l'agence britannique du renseignement intérieur.

L'engin explosif aurait mal fonctionné. La plupart sont soignées pour des brûlures. Plusieurs personnes ont été blessées.

Vingt-neuf personnes ont été blessées. Il y avait des gens qui criaient 'sortez, sortez du métro'. "J'ai vu deux femmes se faire soigner par des ambulanciers". "Il y avait aussi un petit garçon à la station qui pleurait et criait en disant qu'il avait perdu son petit frère".

Une perquisition était en cours samedi dans un logement de Sunbury-on-Thames
Une perquisition était en cours samedi dans un logement de Sunbury-on-Thames

Dans l'après-midi, le maire de Londres, Sadiq Khan, a déclaré à la radio LBC qu'"une chasse à l'homme " était en cours. "Mais nous nous laisserons jamais ni intimider ni battre par le terrorisme", a-t-il assuré. "J'ai ressenti un choc, je ne sais pas si c'était une explosion", a raconté Aurore, une Française présente dans le train, à BFM TV. Il explique à la BBC avoir entendu une grande explosion de l'autre côté du métro. Ensuite, la panique. Les gens ont essayé de s'enfuir. "C'était la panique. Tout le monde sautait du train". Il s'agirait d'un sac de provisions placé près d'une des portes de la rame de métro et contenant un seau en plastique de couleur blanche d'où pendent des fils électriques.

9h30 (8h30 à Londres): "Nous sommes au courant d'un incident à la station de métro de Parsons Green".

L'opération militaire Sentinelle, mise en place après les attentats de janvier 2015 en France, a une nouvelle fois été la cible d'une attaque hier: un homme armé d'un couteau a agressé un soldat en plein centre-ville de Paris, sans faire de blessé.

Selon les services d'ambulance londoniens, 22 personnes ont été hospitalisées.

Les services de secours sont sur place.

Recommande: