Albert Dupontel délogé de son hôtel particulier, loué 1200 euros par mois

16 Septembre, 2017, 01:00 | Auteur: Sue Barrett
  • Le cinéaste et acteur Albert Dupontel le 6 novembre 2009 à Lille

Lorsque le bail prendra fin, Albert Dupontel devra donc trouver une autre adresse que cette avantageuse location au prix environ 25 fois inférieur au tarif du marché, dans ce quartier huppé à proximité du parc Monceau. Depuis 2010, sa société de production occupe un immeuble de trois étages, situé au 9 rue Fortuny, dans le 17e arrondissement de Paris. Le bail arrivait à expiration à la fin de l'année.

En sus de l'Hôtel Fortuny, un second site, le "site des Camélias", ancien lycée professionnel construit dans les années 1930 dans le XIVe arrondissement et fermé en 1990, sera également proposé au déclassement et à la vente. La présidente de la Région a fait le choix de déclassifier l'hôtel particulier, afin de pouvoir le vendre. En 2012, l'ancien président de la Région Île-de-France, Jean-Paul Huchon, avait cédé au cinéaste ce bâtiment de plus de mille mètres carrés contre un loyer de 1 200 euros par mois. Selon l'estimation de France Domaine, la valeur de l'hôtel particulier serait de neuf à 11 millions d'euros. De quoi "dégager une recette fort utile au vu de la contrainte budgétaire régionale", comme on peut le lire dans le projet de délibération. Cette vente "s'inscrit dans le cadre de la volonté de Valérie Pécresse d'optimiser le patrimoine immobilier de la Région" précise-t-on à la présidence.

Promesse de campagne de Valérie Pécresse, lors des élections régionales de 2015, le déménagement du conseil régional doit avoir lieu en février prochain à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis.

Recommande: