Un double attentat fait 50 morts — Irak

15 Septembre, 2017, 00:36 | Auteur: Lynn Cook
  • Urgent: Un attentat-suicide en Irak fait des dizaines de morts

Cinquante personnes au moins ont été tuées et plus de 80 autres blessées jeudi dans des attaques suicides commises dans le sud majoritairement chiite de l'Irak, près de la ville de Nassiria, a-t-on appris de sources policières et médicales. Des abris de tôle ondulés avaient été réduits à des morceaux de métal tordus par la chaleur.

"Le bilan atteint maintenant 37 morts et 87 blessés", a indiqué à l'AFP Jassem al-Khalidi, directeur général de la Santé pour la province de Zi Qar, précisant que la première attaque avait eu lieu près d'un restaurant. Le dernier bilan faisait état d'au moins 91 blessés.

Sur place, des secouristes et des membres des forces de sécurité s'activaient à transporter les corps dans des ambulances et à dégager les gravats et les carcasses de voitures brûlées qui jonchaient les lieux. L'EI affirme que cette attaque contre un restaurant et un point de contrôle de la sécurité, près de Nassiriya, a été menée par plusieurs kamikazes.

Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière depuis la reprise de Mossoul des griffes de l'État islamique. En Irak, elle ne tient plus désormais que deux fiefs: Hawija, à 300 km au nord de Bagdad, et trois localités du désert oriental frontalier de la Syrie: al-Qaïm, Rawa et Anna où se trouvent, selon un général irakien, "plus de 1 500 djihadistes ".

Des attaques revendiquées ou attribuées à l'EI ensanglantent l'Irak quasi quotidiennement.

Mercredi, selon un correspondant de l'Agence France-Presse, plusieurs unités d'artillerie se positionnaient ainsi dans les environs de Rawa et Anna, à une centaine de kilomètres de la frontière syrienne. Dans le même temps, l'Irak doit faire face aux velléités séparatistes du Kurdistan irakien, qui entend organiser le 25 septembre un référendum sur son indépendance. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Recommande: