Mélenchon attribue son échec à la présidentielle à Hamon

15 Septembre, 2017, 00:50 | Auteur: Lynn Cook
  • Jean Luc Mélenchon- Député- Président- France Insoumise- La Réunion

Dans une interview au quotidien "La Provence", le député de la France insoumise de Marseille montre Benoît Hamon du doigt et le rend responsable de son échec. "Nous aussi. Pas lui", assure celui qui est arrivé quatrième lors de l'élection présidentielle en récoltant 19,58% des suffrages exprimés, loin devant le candidat socialiste qui n'a obtenu que 6,36% des voix. Aux yeux du leader de LFI, le candidat du PS "n'a pas été capable de prendre la décision qu'il fallait prendre". En insistant sur le fait que l'intention de la France insoumise "était de prendre la tête du courant dégagiste".

Entre Jean-Luc Mélenchon, la France insoumise et les médias, les rapports ont toujours été un peu compliqués.

" Les lois de l'Histoire n'annulent pas la responsabilité des décisions individuelles".

Battu dès le premier tour, Jean-Luc Mélenchon estime qu'il aurait pu gagner la présidentielle si Benoît Hamon avait retiré sa candidature. Macron et Bayrou ont su saisir les occasions. "Pas lui", estime-t-il.

Après s'être offert une permanence de 2000m², Jean-Luc Mélenchon chercherait actuellement un logement dans la cité phocéenne. Il précise cependant qu'il jette "la rancune à la rivière" et qu'il "tend la main" à Benoît Hamon. Anticiper des bagarres de cette nature quatre ans à l'avance n'a pas de sens. Alternant la caresse et la claque, le leader du mouvement les fustige autant qu'il les cajole et pour cause: pour élargir sa base électorale, il a besoin des médias traditionnels pour s'adresser à eux. tout en tenant un discours offensif à leur égard pour marquer sa différence avec les autres hommes politiques. "Mon objectif, c'est la conquête du pouvoir national".

"Il a vu, comme moi, le dégagisme qui montait dans le pays". Jean-Luc Mélenchon n'épargne pas non plus le Président Emmanuel Macron. Avec les 16 autres députés "insoumis" et les onze communistes, Jean-Luc Mélenchon veut incarner "le retour contre le monde actuel".

Recommande: