Attendu en Floride, l'ouragan Irma dévie et balaie aussi Cuba

14 Septembre, 2017, 01:46 | Auteur: Lynn Cook
  • Marigot Saint Martin le 7 septembre 2017 | Lionel Chamoiseau  AFP
 

Les dégâts qu'a fait l'ouragan sont très importants. Selon Daniel Gibbs le président du conseil territorial de Saint

Depuis le passage de l'ouragan, les manifestations de solidarité à l'encontre de Saint-Martin et Saint-Barthélémy s'enchaînent. Pour Daniel Gibbs, président du Conseil territorial de Saint-Martin, "95% de l'île de Saint-Martin est détruite ". Il doit ensuite effectuer une reconnaissance aérienne au-dessus de Saint-Martin, où il doit rencontrer des sinistrés de l'ouragan, avant de se rendre à Saint-Barthélemy. Dans ce sens, un plan de reconstruction a été annoncé mercredi dernier par Emmanuel Macron, président de la République, dans le but d'organiser au mieux les chantiers à entreprendre. "De l'eau et de la nourriture ont déjà été acheminées sur place", a-t-il précisé. Selon le général Jean-Marc Descoux qui dirige les forces de gendarmerie sur place, l'information avait été prise au sérieux par les autorités françaises, mais "il est apparu très vite que c'était une fausse information, et qu'en réalité, elle était fondée sur quelque chose qui a affecté la prison, mais les Hollandais ont parfaitement géré la situation et ont maîtrisé toute tentative d'évasion". Et de rectifier: "les estimations des dégâts provoqués par Irma devraient s'élever à environ 100 milliards de dollars, ce qui en fait l'un des ouragans les plus coûteux de tous les temps".

Irma sera pire que l'ouragan Andrew (65 morts en 1992), a averti le gouverneur de Floride, Rick Scott, estimant que les 20,6 millions d'habitants de l'État devaient se préparer à fuir.

Accompagné de vents encore violents, jusqu'à 155 km/h, l'ouragan remontait la côte ouest de la Floride à 22 km/h en direction du nord à 03h00 GMT, menaçant notamment la grande ville de Tampa après avoir battu le sud-ouest de la péninsule.

D'après le Centre national des ouragans états-unien, Irma a de son côté été rétrogradé en catégorie 3 (sur une échelle de 1 à 5), en passant sur Cuba.

L'île de Barbuda (1.600 habitants), frappée la première par l'ouragan est "totalement dévastée" selon Gaston Browne, le Premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, territoire indépendant. Au total, 6,3 millions d'habitants - plus du quart de la population - du "Sunshine State" ont eu l'ordre d'évacuer. Puis ce sera la Géorgie et la Caroline du Sud.

Sa trajectoire semble avoir dévié, alors qu'on l'attendait sur la côte-est, près de Miami, c'est maintenant la côte ouest de l'État qui pourrait être la plus touchée, de même que les Keys. "Il n'est pas certain qu'il soit possible de survivre pour quiconque se trouve [ra] encore dans les Keys", a mis en garde Ed Rappoport, directeur du NHC. Ces quatre navires transportant 300 hommes et 27 hélicoptères devront apporter si besoin une aide médicale, maritime, logistique et sécuritaire aux personnes affectées.

Plus d'un millier de militaires et civils ont été déployés dans ces deux îles pour les opérations de secours, de nettoyage et de reconstruction. La tempête ne génère plus des vents que de 70 km/h en moyenne, avec des rafales à 110 km/h.

Recommande: