Affaire M'jid El Guerrab: Boris Faure s'exprime pour la première fois

14 Septembre, 2017, 01:42 | Auteur: Lynn Cook
  • Affaire M'jid El Guerrab Boris Faure s'exprime pour la première fois

De plus, le cadre du PS ne comprends pas que le député puisse conserver son siège de député.

Au cours de l'interview, Boris Faure a également évoqué les excuses de son agresseur. (.) et comme il y a eu des tensions politiques pendant les législatives, je me dis que c'est le bon moment d'avoir tout simplement une conversation amicale.

"4 jours de service de réanimation, entre la vie et la mort" Tombé dans le coma quelques instants après avoir reçu deux coups de casque dans le visage, il est transporté aux urgences.

Concernant les insultes racistes, Boris Faure dément: "je vous le dis très nettement et solennellement, il n'y a eu dans ma bouche ce jour-là aucune insulte raciste (.) ça ne fait pas partie de mon ADN". C'est du mensonge éhonté, même son entorse au poignet, c'est du roman de gare. Tout ça c'est ce que j'appelle la deuxième agression (.) l'agression de la diffamation (.).

De sa rencontre "fortuite" avec M'jid El Guerrab, le 30 août à Paris, Boris Faure garde "une oreille qui entend très mal" et des "maux de tête", a confié sur France Inter le premier secrétaire de la Fédération des Français de l'étranger. Interrogé sur ces faits, Boris Faure répond: "Si le harcèlement, c'est échanger 60 SMS en trois ans". M'Jid El Guerrab, resté en liberté et qui a conservé son mandat de député, a été mis en examen le 2 septembre pour " violences volontaires avec arme ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) supérieure à huit jours". M'jid El Guerrab est toujours député, mais a démissionné du parti de la majorité. On voit là que sur le plan juridique il y a un no man's land institutionnel.

"Il aurait pu tuer, il reste député".

Surtout, Boris Faure tient à nier les accusations de racisme proférées par M'jid El Guerrab, dont les parents sont marocains.

Recommande: