Une opération escargot des forains perturbe la circulation — Dijon

13 Septembre, 2017, 00:37 | Auteur: Lynn Cook
  • Alors que des forains bloquaient le péage de Toulouse Nord le trafic était paralysé ce matin sur le périphérique nord

Les forains ont décidé de participer à la manifestation du 12 septembre contre la réforme du Code du travail pour protester contre de nouvelles règles qui pèsent sur leur activité. En raison de la manifestation en centre-ville, qui partira à 14 heures de la place Arnaud-Bernard pour défiler sur les boulevards jusqu'aux allées François Verdier, les transports en commun seront perturbés dans l'après-midi à partir de 13 h 30, Côté bus, Les lignes L1, L7, L8, 14, 15, 23, 29,31, 38, 39, 42, 44, 45, 63 et 70 ainsi que la Navette Aéroport sont déviées. Ils ont ensuite tourné autour de la place et l'Arc de Triomphe dans un concert de klaxons.

Sur Twitter, la préfecture de Police de Paris à appelé les automobilistes à éviter l'axe Place de l'Étoile / Place de la Concorde. D'autres manifestations ont été signalées en France comme sur l'autoroute du Nord, aux environs de Toulouse, près de Lyon, Rouen, Marseille, ou encore dans les environs de Montpellier... "Il y a 400 camions qui arrivent en opération escargot", a affirmé à l'AFP un manifestant, qui n'a pas souhaité donner son identité. "Peut-être qu'ils (le gouvernement) vont enfin nous entendre". On est déterminés, on n'a rien à perdre, c'est ça ou on crève. "On ne demande pas de subventions, on veut juste bosser", affirment les forains. "On n'est pas là pour embêter les gens mais pour faire la fête".

A bord d'une trentaine de gros camions, les forains font le tour du périphérique sur la chaussée extérieure, entraînant la saturation totale du trafic. Des opérations escargots ont également été mises en place sur l'autoroute A1, bloquée dans les deux sens, de même qu'aux abords de Toulouse ou sur l'autoroute de l'Est en direction de Strasbourg.

Des bouchons sur la rocade toulousaine. Plusieurs kilomètres de bouchons sont à prévoir en région parisienne notamment.

Plusieurs dizaines de camions de forains perturbaient ce mardi 12 septembre la circulation à Paris et dans d'autres villes de France, répondant à l'appel du "roi des forains" Marcel Campion à rejoindre la mobilisation syndicale contre la réforme du Code du travail. En réalité, leur colère ne se concentre pas sur les dernières annonces d'Emmanuel Macron mais sur une ordonnance du 19 avril dernier imposant aux mairies d'organiser un appel d'offres pour tous les emplacements publics d'animation. "C'est la mort de nos métiers et on ne veut pas mourir". Ce matin, il s'est joint aux manifestants.

Recommande: