Salut les terriens : Jean-Pierre Pernaut assume ses propos sur les migrants

13 Septembre, 2017, 00:45 | Auteur: Sue Barrett
  • Jean-Pierre Pernaut ne regrette pas ses propos discriminatoires sur les migrants

Jean-Pierre Pernaut effectue alors un parallèle entre l'accueil des migrants en France et le manque d'abris pour les SDF, comme le souligne à l'époque le site BuzzFeed. "Voilà, plus de place pour les sans-abris, mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France", avait-t-il conclu après un reportage sur les maraudes de la Croix-Rouge auprès des sans-abris, avant d'enchaîner sur l'ouverture d'un centre humanitaire pour migrants à la Porte de la Chapelle à Paris.

La phrase avait fait débat et le présentateur avait reçu des remontrances de la part du CSA.

Le présentateur du 13 heures de TF1 s'est encore expliqué sur ses propos polémiques de 2016. Sur le plateau de Salut les terriens samedi soir, il a tenté de s'expliquer. Au mois de mars, le CSA a d'ailleurs considéré que "ces propos pouvaient encourager un comportement discriminatoire". Sur les migrants, on ouvre sur la campagne hivernale avec des SDF qui pleurent parce qu'il n'y a pas de place et le même jour on ouvre un camp de migrants à Paris.

Loin de se laisser démonter par les critiques, Jean-Pierre Pernaut assume ses propos.

Des propos rapidement condamnés par des internautes s'indignant du rapprochement douteux entre les deux informations. Conclusion, on m'a accusé de vouloir les mettre en opposition, alors que non, j'ai fait mon métier de journaliste. Vivement invectivé par Laurent Baffie, ce dernier lui a rétorqué "Si j'avais à le redire demain je le redirai".

Pas sûr que ses détracteurs partagent son point de vue.

Recommande: