Flat tax : Bruno le Maire droit dans ses bottes

13 Septembre, 2017, 00:58 | Auteur: Aubrey Nash
  • Pression fiscale réduite de 10 milliards d'euros fin 2018 dit Le Maire

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a précisé dans un entretien publié lundi soir sur le site internet des 'Echos' les détails des réformes concernant la taxation du PEL (Plan Epargne Logement) et de l'assurance-vie. Il n'y aura donc ni rétro-activité, ni effet d'aubaine, ni changement de paradigme pour la fiscalité de l'assurance vie.

Deux semaines avant la présentation du projet de loi de finances pour 2018 en conseil des ministres prévue le 27 septembre, Bruno Le Maire en a dévoilé les principales mesures fiscales dans un entretien au journal Les Echos.

En matière de patrimoine, le nouveau gouvernement veut, on l'a bien compris, "récompenser ceux qui prennent des risques", autrement dit qui placent "leur argent dans le financement de l'économie". Cela passe notamment par une baisse de la fiscalité du capital, qui depuis trente ans est "surtaxé" et ne permettrait pas d'accompagner la création d'entreprise et l'innovation.

" Le PFU ne s'appliquera qu'aux revenus produits par la fraction des encours supérieure à ces seuils ". "En revanche, nous maintenons les avantages des produits d'épargne populaire (livret A, LDD, épargne salariale) et des produits fortement investis en actions comme les PEA".

- SOCIAL - À l'appel de la CGT, Solidaires et FSU, des milliers de manifestants contre la réforme du Code du travail sont attendus dans les rues de France ce mardi 12 septembre, avec pas moins de 180 manifestations et 4.000 appels à la grève pour cette première journée d'action.

Le prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 % "a vocation à être simple et lisible", indique Bruno Le Maire. Les intérêts produits après la douzième année seront imposés à 30 %.

Dans cet interview, au-delà de la réaffirmation du recentrage de l'impôt sur la fortune (ISF) sur les actifs immobiliers (de plus de 1,3 million d'euros nets), avec la création de l'impôt sur la fortune immobilière (IFI), le ministre annonce que le prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30% qui frappera les intérêts, dividendes et plus-values de cession des valeurs mobilières dès 2018 s'appliquera aussi aux intérêts des plans d'épargne logement (PEL)!

Recommande: