Cinq chiffres à savoir sur l'ouragan et ses conséquences — Irma

13 Septembre, 2017, 00:25 | Auteur: Lynn Cook
  • L'ouragan Irma frappe la Floride

Ce soir, il se rendra en patrouille aux côtés des forces de l'ordre chargées de sécuriser l'île, où les pillages continuent depuis la fin de l'alerte rouge la semaine dernière.

Le chef de l'Etat pourrait prolonger sa visite dans les Antilles françaises mercredi. Un engagement sui se traduit en premier lieu dans le domaine de la santé et de l'éducation, la présence des ministres concernés dans ce voyage présidentiel permettra de l'affirmer sur le terrain.

C'est donc plus qu'un retour à la normal qui est nécessaire, mais une refonte complète de la politique française non seulement dans ces communautés d'outre-mer mais aussi dans les territoires d'outre-mer où la situation n'est guère plus enviable. Alors que Saint-Martin et Saint-Barthélemy s'attaquent au colossal chantier de la reconstruction, le gouvernement français doit répondre à l'exaspération et au traumatisme des habitants.

" Ils verront combien les équipes étaient mobilisées", a répondu Gérard Collomb, se disant confiant que " dès le départ", le gouvernement avait pris " les bonnes décisions ".

Depuis plusieurs jours, des députés de l'opposition, de droite comme de gauche, demandaient une commission d'enquête parlementaire.

Comme La Haye, Paris a mis en place des ponts aériens et maritimes pour évacuer les plus vulnérables dans un sens, et acheminer du fret et des vivres dans l'autre. La collectivité centralisera les demandes et constituera des listes de départ en " donnant la priorité aux personnes les plus fragiles et dont les maisons sont devenues totalement inhabitables, aux personnes âgées et laux personnes accompagnées de jeunes enfants", poursuit le premier Ministre.

En Guadeloupe, ce mardi 12 septembre, Emmanuel Macron a tenu à remettre les choses dans l'ordre. Parmi eux, quelques-uns portaient des bébés dans les bras, ou avaient des bagages légers. Il est à l'action, à la mobilisation pour le retour à la vie normale et à la reconstruction. Plus d'un million de litres d'eau sont en train d'être distribués à la population, avec de la nourriture et des médicaments d'urgence.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, était lui attendu dans les îles Vierges britanniques et à Anguilla, alors que Londres aussi est pointé du doigt sur sa gestion de la catastrophe qui a fait au moins 40 morts aux Caraïbes et en Floride.

Même reproche chez Fabrice, propriétaire de restaurant vivant à Saint-Martin depuis 15 ans et rapatrié en métropole lundi, cité par l'AFP: "On est restés quatre, cinq jours sans aide, à se défendre tout seuls contre des gens armés".

Recommande: