Levothyrox : 9 000 signalements d'effets indésirables, selon Agnès Buzyn

12 Septembre, 2017, 01:33 | Auteur: Jonathan Ford
  • Paris le 8 septembre. Des patients du Levothyrox ont manifesté devant l'Assemblée nationale

Cette dernière s'était en effet aperçue que, d'un lot à l'autre mais aussi au cours du temps pour un même lot, les comprimés de l'ancienne formule n'avaient pas la même teneur en substance active (la lévothyroxine). L'Agence du médicament l'avait réclamée au laboratoire dès 2012 afin, selon elle, de rendre le produit plus stable. "Si l'on regarde les enquêtes de pharmacovigilance et ce qui remonte du terrain, nous sommes à 9 000 signalements sur les trois millions de personnes", qui prennent en France du Levothyrox, a-t-elle indiqué.

Au rang de ces effets indésirables se trouvent des crampes, des maux de tête, des vertiges ou encore la perte de cheveux. "Beaucoup de ses effets secondaires sont liés à des difficultés à redoser correctement le Levothyrox, mais ils s'estompent quand on arrive à bien doser le traitement", a précisé la ministre. Au micro de RTL, lundi 11 septembre, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé ce décompte officiel recensé par les services de pharmacovigilance. Vendredi, la ministre avait rencontré des représentants de l'Association française des malades de la thyroïde, après leur rassemblement devant l'Assemblée nationale.

Recommande: