" "En marche ne veut pas de la liste " Valls " — Sénatoriales

12 Septembre, 2017, 02:08 | Auteur: Lynn Cook
  • Manuel Valls

Malheur. Voici que les vallsistes ne sont pas assez modernes pour LREM.

Manuel Valls vole de déconvenue en déconvenue.

La liste proposée par Manuel Valls à La République en marche pour les élections sénatoriales a été refusée pour des raisons " d'efficacité électorale", selon le mouvement.

Notamment composée de l'ex-PS Olivier Leonhardt, Daphné Ract-Madoux (MoDem) et l'actuel maire d'Évry (Essonne) Francis Chouat, cette liste n'a pas trouvé grâce aux yeux des députés de la majorité présidentielle. "Les députés en marche de l'Essonne ont considéré que notre liste n'incarnait pas assez la modernité, il y avait une vraie volonté de leur part de s'opposer à cette investiture", a estimé Francis Chouat, ami fidèle de l'ancien ministre. "Le sénateur LREM sortant, Michel Berson, qui a concocté cette équipe, en fait partie, en dernière place", précise le quotidien économique. Un argument qui n'a semble-t-il pas convaincu Jean-Paul Delevoye, président de la commission d'investiture LREM.

"Ce n'est pas un problème pro ou anti-Valls". C'est en tout cas ce qu'avance Francis Chouat comme explication auprès de L'Opinion. Elle se trouverait néanmoins dans une situation délicate, devant affronter une liste socialiste ainsi qu'une liste LREM.

La liste vallsiste se maintient cependant sous l'étiquette divers gauche " L'Essonne qui se bat! "C'est une liste progressiste". Mais "Ce n'est pas l'étiquette qui compte" explique ce proche de Manuel Valls.

Quant à la liste PS, elle est dirigée par Carlos Das Silva, ancien suppléant du député de l'Essonne à l'Assemblée nationale, indique encore L'Opinion.

Nouvelle porte close pour l'ancien Premier ministre Manuel Valls.

Recommande: