Explosifs découverts à Villejuif : les 2 suspects projetaient un attentat

11 Septembre, 2017, 00:19 | Auteur: Lynn Cook
  • Villejuif Information judiciaire pour

Une information judiciaire a été ouverte dimanche contre deux personnes en garde à vue depuis la découverte d'un laboratoire de fabrication d'explosifs, mercredi, dans un appartement de Villejuif dans le Val-de-Marne, a annoncé le parquet de Paris. Cet homme de 47 ans avait été arrêté en compagnie du propriétaire de l'appartement.

"Leur projet était la confection d'une bombe pour commettre un attentat", a affirmé le magistrat après la confrontation des deux hommes, le propriétaire de l'appartement, âgé de 36 ans, et l'une de ses connaissances, une homme de 37 ans, connu comme "radicalisé" et qui était fiché S. Le procureur de Paris François Molins tiendra une conférence de presse à l'issue de leur défèrement.

Les deux suspects dont la détention a été demandée sont présentés dimanche après-midi à un juge antiterroriste afin de les mettre en examen, notamment pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.

C'est le même explosif que des membres de la cellule djihadiste démantelée en août en Catalogne tentaient de confectionner lorsque la maison qu'ils occupaient a explosé. En outre, un troisième homme avait été placé en garde-à-vue dans le cadre de cette affaire.

Les enquêteurs avaient retrouvé 100 grammes de TATP prêt à l'emploi ainsi que du matériel destiné à "conditionner un colis piégé" et des produits chimiques, indiquait jeudi l'AFP.

Selon le procureur de Paris, le deuxième homme a également été en relation directe en 2016 avec Rachid Kassim, un propagandiste francophone de l'EI vraisemblablement tué depuis dans un bombardement de la coalition anti-EI dans la zone irako-syrienne.

Recommande: