Démantèlement d'une "cellule djihadiste" soupçonnée de préparer des attaques — Espagne/Maroc

11 Septembre, 2017, 03:26 | Auteur: Lynn Cook

Un communiqué du ministère de l'Intérieur avait indiqué que cette opération préventive, menée par le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), a coïncidé avec l'arrestation par les services sécuritaires espagnols à Melilia d'un autre complice des membres de cette cellule terroriste.

D'après Madrid, cette cellule projetait des attaques terroristes d'ampleur. En coordination avec le Maroc, un ressortissant espagnol et cinq Marocains ont été interpellés mercredi.

Six personnes appartenant à une cellule islamiste et préparant "des attentats d'envergure" ont été arrêtées par la police nationale espagnole et la direction générale de la sécurité intérieure du Maroc, a indiqué le ministère espagnol de l'Intérieur. "L'enquête de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) du Royaume du Maroc a mis en évidence que ce groupe avait planifié des attaques terroristes de grande envergure, en tenant des réunions nocturnes restreintes, durant lesquelles ils réalisaient des sessions d'entraînement physique et simulaient des assassinats par décapitation".

Les investigations ont prouvé que les membres de cette cellule s'activaient dans le recrutement de jeunes au profit de Daech, parallèlement à l'apologie des actes barbares exécutés par les jihadistes, aussi bien sur la scène syro-irakienne qu'à l'étranger, a ajouté le communiqué. L'un des Marocains arrêtés avait un permis de résidence en Espagne.

Recommande: