US Open : A 37 ans, Venus Williams est toujours motivée

10 Septembre, 2017, 08:09 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Venus Williams rejoint Sloane Stephens en demi-finales

En mettant de côté les sœurs Williams (8 victoires à elles seules), Sloane Stephens est la première Américaine a remporté l'US Open depuis 1998 et Lindsay Davenport (face à Martina Hingis). Y parvenir à la maison, c'est encore plus spécial. En atteignant par deux fois des finales de Grand Chelem cette année (Open d'Australie et Wimbledon), Venus Williams a prouvé qu'on pouvait encore compter sur elle, malgré la poussée de la jeune garde américaine. "C'est le rêve de toute joueuse de tennis". Mais le fait d'avoir quatre Américaines en demi-finales (la dernière fois, cela remontait à 1981 avec Tracy Austin, Martina Navratilova, Chris Evert et Barbara Potter) en dit long sur le tennis américain et son niveau aujourd'hui (en l'absence de Serena Williams). Stephens figurera lundi en 17e position au classement WTA, et sera plus riche de 3,7 millions de dollars.

L'aînée des soeurs Williams, Venus, doyenne des engagées à 37 ans, va affronter Sloane Stephens (24 ans) jeudi en demi-finales, tandis que CoCo Vandeweghe (25 ans), tombeuse en quarts de finale de la N.1 mondiale Karolina Pliskova, sera opposée à Madison Keys (22 ans). Retombée à la 957e place mondiale, Stephens est revenue transfigurée. "C'est incroyable. Honnêtement, j'ai eu une opération au mois de janvier et, si on m'avait dit que j'allais gagner l'US Open, j'aurais répondu que c'était absolument impossible", a réagi Stephens, dans un Arthur Ashe conquis par cette issue improbable. Stephens l'avait emporté 6-4, 6-2. Les Williams, icônes et source d'inspiration: "Nous marchons, Madison et moi, sur les traces de Venus, c'est une ambassadrice de notre sport et des femmes afro-américaines, c'est un honneur pour nous de jouer en même temps qu'elle, de tenter de faire comme elle". Passer en un mois et demi du 934e rang mondial à un premier titre du Grand Chelem est une sacrée performance.

Recommande: