Risque de tsunami après un très violent séisme dans l'océan Pacifique — Mexique

10 Septembre, 2017, 08:08 | Auteur: Lynn Cook
  • Des secouristes cherchent des survivants à Juchitan de Zaragoza au Mexique le 9 septembre 2017  © AFP  Pedro Pardo

Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon les premières informations locales il pourrait s'agir du plus gros tremblement de terre connu par le Mexique depuis 1985. Celui-ci, bien moins puissant et volumineux que l'ouragan Irma, est pour l'instant classé en catégorie 1, mais devrait prendre de la force et atteindre le niveau 2 avant de toucher terre au niveau de l'état de Veracruz (voir carte ci-dessous).

Le ministère de l'Intérieur a déclaré que le tremblement de terre avait une magnitude de 8,4, alors que l'US Geological Survey a estimé la magnitude à 8,1, alors qu'initialement il l'avait présenté comme un séisme d'une magnitude de 8,0. Le bilan s'est progressivement alourdi pour passer à 58 décès confirmés vendredi soir, et plus de 200 blessés.

Le Centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique a révélé que des vagues d'un mètre au-dessus du niveau de la marée ont été mesurées au large de Salina Cruz dans l'océan Pacifique. À Mexico, la capitale du pays, pourtant située à un millier de kilomètres de l'épicentre, le séisme a déclenché des mouvements de panique.

Les secousses ont été ressenties jusque dans la ville de Mexico, ou des dizaines de personnes sont sorties dans les rues après avoir entendu l'alerte sismique, qui prévient de l'imminence dun séisme. "Pas encore un (séisme)! Dieu, s'il te plaît, non", a crié une femme en tombant à genoux pour prier.

Le violent séisme qui a frappé le sud du Mexique dans la nuit de jeudi a à vendredi a fait au moins 15 morts, selon la protection civile mexicaine. Le président mexicain a fait savoir lors d'une conférence de presse au siège du Service national de sismologie, transmise en direct sur les chaînes de télévision ce matin, que c'est le plus fort séisme avec un degré jamais enregistré depuis 1934. Depuis cette tragédie, les autorités mexicaines ont renforcé la réglementation en matière de construction et développé un système d'alerte à l'aide de capteurs situés sur les côtes. Le pays est régulièrement frappé par des catastrophes naturelles.

Recommande: