Une campagne pour prévenir des risques sur le foetus — Alcool et grossesse

09 Septembre, 2017, 02:39 | Auteur: Jonathan Ford
  • Grossesse : les Français trop peu conscients des risques de l'alcool

"Plus d'un tiers des Français jugent qu'il existe un risque pour le bébé dès le premier verre d'alcool consommé, contre moins d'un quart en 2015".

★ 33 % de la population sait que l'alcool comporte des risques tout au long de la grossesse, vs 20 % en 2015. La Journée mondiale de sensibilisation au syndrome d'alcoolisation foetale (SAF) se tiendra ce samedi 9 septembre.

Selon une enquête menée par Santé publique France en mai dernier, 75% des Français n'ont pas conscience des risques de la consommation d'alcool pendant la grossesse sur l'enfant.

Les personnes interrogées sont 64% à savoir qu'un verre de vin ou de bière est tout aussi dangereux qu'un verre d'alcool fort, contre 53% deux ans plus tôt.

★ 21 % des Français, vs 27 % en 2015, pensent qu'il est conseillé de boire un petit verre de vin de temps en temps pendant la grossesse. Mais cela reste encore élevé!

Une étude de l'agence Santé Publique France montre une évolution favorable des connaissances en ce qui concerne la dangerosité d'une consommation faible ou ponctuelle d'alcool pour les femmes enceintes.

Parallèlement, des affiches et dépliants, disponibles dans les salles d'attentes des professionnels de santé, rappellent le principe de précaution "zéro alcool pendant la grossesse " et encouragent les femmes enceintes à se tourner en cas de besoin vers les professionnels de santé. L'enquête de l'agence publique révèle que ces effets néfastes sur la santé de l'enfant sont progressivement connus par les citoyens. Ces malformations vont l'handicaper toute sa vie. Des troubles du comportement peuvent apparaître également et occasionner des faits de délinquance, selon les pédiatres. Car ce syndrome, qui est l'un des effets les plus graves de la consommation d'alcool pendant la grossesse, a de nombreuses et terribles conséquences sur le fœtus.

Chaque année, 8000 enfants sont touchés par l'alcoolisation fœtale en France. Un seul message donc à diffuser: 0 alcool pendant la grossesse.

Recommande: