143 millions de victimes — Equifax piraté

09 Septembre, 2017, 02:42 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le patron d'Equifax affiche une mine grave de circonstance

Des clients canadiens et britanniques sont également touchés.

Equifax, une société spécialisée dans l'analyse de crédit aux États-Unis, a annoncé hier, 7 septembre 2017, qu'une faille de sécurité avait conduit au vol de données personnelles de 143 millions d'utilisateurs.

De son côté, Equifax Canada s'est refusée pour l'instant à tout commentaire, renvoyant simplement au communiqué de la société mère.

Les noms des clients, les numéros de sécurité sociale, les dates de naissance, les adresses et, dans certains cas, les numéros de permis de conduire ont été exposés.

"De plus, les numéros de carte de crédit d'environ 209 000 consommateurs américains et des documents de 182 000 clients américains avec des informations permettant de les identifier ont été consultés", peut-on lire dans la déclaration. Et c'est le nombre de personnes touchées par le piratage sur les cartes de crédit opéré sur la société Equifax.

La brèche a été découverte le 29 juillet, et la compagnie dit avoir agi immédiatement pour la colmater. Selon des documents financiers, trois hauts cadres de l'entreprise, dont le directeur financier, ont vendu des titres. Rick Smith, chairman et CEO d'Equifax, a enregistré une vidéo d'excuses et d'explications sur l'incident. Un site web dédié a été créé afin d'apporter une aide aux potentielles victimes contre l'usurpation d'identité.

Les serveurs d'Equifax ont été victimes d'un piratage de grande ampleur. En attendant que l'enquête se termine, la société de crédit a lancé le site equifaxsecurity2017.com pour permettre à ses clients de savoir si leurs données ont été récupérées ou non. Equifax annonce aujourd'hui la fuite de données personnelles de 143 millions de consommateurs.

Quels sont les risques pour les consommateurs touchés?

Ces derniers ont vite revendu leurs parts, d'une valeur d'1,8 millions de dollars, avant de révéler l'affaire.

Le sujet demeure extrêmement sensible pour les établissements financiers qui développent de nombreuses solutions pour protéger les transactions et opérations effectuées par leurs clients (renouvellement automatique des codes de sécurité, authentifications fortes notamment biométriques, etc).

Recommande: