Nette dégradation du commerce extérieur en juillet — France

08 Septembre, 2017, 01:33 | Auteur: Aubrey Nash
  • France: le déficit commercial se dégrade à nouveau en juillet

Lentement mais sûrement, les chiffres du commerce extérieur français se dégradent.

Le déficit des transactions courantes françaises s'est sensiblement accru en juillet, du fait d'une forte accentuation du déficit des biens, a annoncé la Banque de France jeudi, tandis que le solde des services est resté proche de l'équilibre. Le déficit commercial s'est "très nettement creusé" en juillet pour atteindre 6 milliards d'euros, soit 1,1 milliard supplémentaires en un mois.

Le déficit commercial des Etats-Unis vis-à-vis de la Chine, qui retient particulièrement l'attention du président Donald Trump, a atteint en juillet 33,6 milliards de dollars, son plus haut niveau depuis août 2016.

Dans le même temps, le solde des services s'est inscrit en léger déficit de 0,2 milliard d'euros, à comparer à un excédent de 0,2 milliard d'euros le mois précédent.

Le déficit des biens a bondi à 5,2 milliards d'euros, contre 3,7 milliards d'euros le mois précédent, a-t-elle indiqué dans un communiqué, les exportations de marchandises progressant moins vite que les importations.

Cette hausse du déficit s'explique notamment par une augmentation des approvisionnements dans les industries aéronautique (approvisionnements en turboréacteurs), chimique (déstockage massif d'uranium enrichi et autres approvisionnements pour l'industrie nucléaire) et spatiale (module pour satellite météo).

Le mois de juillet a été marqué par un net recul des ventes d'Airbus, les livraisons de l'avionneur représentant un total de 1,59 milliard d'euros (19 appareils) contre 2,68 milliards (31 appareils) un mois plus tôt. "Les approvisionnements en hydrocarbures naturels ont accentué leur repli depuis l'ensemble des fournisseurs." .

Recommande: