Les dettes contre des réformes — SNCF

08 Septembre, 2017, 00:24 | Auteur: Aubrey Nash
  • Concurrence, statut, dette : la SNCF sommée de se réformer

Dans le viseur du syndicaliste, qui s'est exprimé sur la chaîne de la TNT Public Sénat, le projet de suppression des régimes spéciaux de retraite à la SNCF. À l'heure actuelle, l'endettement global de la SNCF équivaut à la rondelette somme de 52,8 milliards d'euros, dont 44,9 milliards d'euros pour SNCF Réseau (ex-Réseau ferré de France) et 7,9 milliards d'euros pour SNCF Mobilités (chargé de l'exploitation des trains). En échange, Emmanuel Macron propose un "grand deal" avec l'entreprise pour l'alléger du fardeau de sa dette.

'Ce qui a été acquis dans les régimes passés reste acquis et vous cotisez à un nouveau régime.

Et le président de détailler le rythme de la réforme qu'il a en tête: "Je souhaite que l'on puisse avoir au premier semestre 2018 une loi-cadre qui donne le top départ de cette réforme, par exemple au 1er juillet 2018 ou début 2019".

Les propos d'Emmanuel Macron sur la SNCF et la réforme du régime de retraite des cheminots n'étaient que "des pistes de réflexion" car "rien n'est sur la table, arrêté, décidé", a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernent Christophe Castaner. Élisabeth Borne, la ministre des Transports, a annoncé de son côté qu'aucune décision n'était prise, et qu'une concertation aurait lieu avec les cheminots. Par ailleurs, une loi de programmation sera mise en place au début de l'année prochaine, après le lancement dans deux semaines des Assises de la mobilité.

Autre sujet sensible: la future concurrence de la SNCF. Pour SUD rail, " la ficelle est grosse, on veut faire payer la dette du système ferroviaire aux cheminots en cherchant à les culpabiliser sur leur système de retraite, en leur retirant des acquis liés au contrat de travail ". Une grenade dégoupillée qui pourrait exploser dès l'année prochaine. Je pense que si la SNCF, avec toute la force que vous représentez, sait s'adapter, elle sera le champion (de la concurrence). Il a notamment déclaré: "La concurrence va aider la SNCF dans les évolutions qui sont déjà en cours".

Recommande: