Marine Le Pen refuse de venir en aide à un fidèle soutien

07 Septembre, 2017, 01:56 | Auteur: Lynn Cook
  • Franck de Lapersonne qui vient de voter..JPG

Un message cinglant sans doute motivé par l'amitié entre de Lapersonne et Florian Philippot, de plus en plus en marge du parti.

Gilbert Collard, député FN du Gard, a demandé mercredi à Florian Philippot d'"arrêter la boursouflure de l'égo", alors que le vice-président du FN est l'objet d'une contestation interne.

Cette eurodéputée, également proche de Florian Philippot, avait critiqué certains. "Moi, il m'arrive de ne pas être d'accord mais ce n'est pas pour autant que j'ai créé une association ou articulé des griefs en les colorant d'idéologie", a-t-il pointé. L'acteur et metteur en scène Franck de Lapersonne, qui s'était présenté comme candidat Front national dans la première circonscription de la Somme, n'a pu obtenir de contrat de la part du parti. "Ou il rentre dans le rang, ou il s'en va", insiste Collard.

Mais c'est plus probablement le soutien apporté par cet ancien comédien rallié sur le tard au FN à Sophie Montel qui reste dans les mauvais souvenirs de la présidente du FN. Au passage, il rappelle le débat raté de "Mitterrand contre Giscard" et même Napoléon, qui a "fini empereur" après avoir "loupé le 18 Brumaire".

Marine Le Pen, qui fait sa rentrée jeudi sur TF1 avant un discours samedi à Brachay (Haute-Marne), doit selon lui "simplement expliquer, elle l'a fait, que ce débat" de second tour de la présidentielle "qui s'est mal passé n'engage pas une carrière médiatiquement".

Recommande: