La CFDT sera vigilante face au développement des partenariats — Air France

07 Septembre, 2017, 02:01 | Auteur: Lynn Cook
  • Pour la première fois de son histoire Air France-KLM fait entrer de nouveaux acteurs à son capital

En parallèle à cette montée au capital, les actionnaires ont approuvé la nomination au Conseil d'administration, pour une durée de quatre ans, d'un représentant de China Eastern et d'un de Delta Airlines.

C'est ce lundi 4 septembre que l'assemblée générale des actionnaires d'Air France-KLM doit se prononcer sur l'entrée au capital de Delta et China Eastern, annoncée au mois de juillet.

Deux nouveaux administrateurs ont été nommés, représentant chacun des deux partenaires à compter de la réalisation effective des augmentations de capital réservées, pour une durée de quatre ans: Bing Tang pour la compagnie chinoise, et George Mattson pour l'américaine. On a appris par ailleurs que Delta confiera la maintenance de ses A350 à Air France, preuve de la solidité des liens et de la confiance entre les compagnies. Conséquence de l'augmentation de capital, la part de l'Etat français passera à 14% au lieu de 17,6% précedemment. Elles possèderont chacune 10 % du capital.

De plus, avec un partenaire chinois, Air France-KLM se place en bonne position pour bénéficier du triplement des vols prévu ces prochaines années entre la France et la Chine.

Pour certains actionnaires et salariés du groupe, l'arrivée des deux compagnies étrangères au capital du groupe franco néerlandais est vécue comme une menace. Dans un "point de vue" publié sur latribune.fr, deux pilotes d'Air France - Bernard Pedamon, ancien administrateur d'Air France et d'Air France-KLM, et Philippe Raffin, ancien vice président du SNPL d'Air France - enfoncent le clou: "Cette augmentation de capital réservée engendre, à terme, le risque d'une perte d'indépendance du groupe AFKL, avec l'approbation surprenante de l'État français (.)".

Même réticence exprimée lundi lors de l'assemblée générale: un actionnaire a estimé qu'en menant une telle opération - avec un prix de l'action à 10 euros- les dirigeants "bradaient le patrimoine national".

Air France-KLM augmentera son chiffre d'affaires en commercialisant sous sa marque l'offre de Delta et Virgin au départ de Londres. C'est loin d'être le cas. Tout d'abord parce qu'aucune compagnie non européenne ne peut détenir la majorité du capital d'une compagnie du Vieux continent.

Ils saluent la volonté de la Direction de "retourner dans une dynamique de conquête en ouvrant son capital aux deux acteurs majeurs du secteur que sont Delta Airlines et China Eastern Airlines et en acquérant une participation significative dans Virgin Atlantic". Dans le même temps, le groupe franco-néerlandais et China Eastern Airlines vont intensifier leur coopération commerciale et renforcer leur partenariat dans le cadre de la joint-venture existante.

Recommande: