Froome perd du terrain

07 Septembre, 2017, 02:09 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Stefan Denifl n’en revient pas de franchir la ligne en vainqueur. keystone

Stefan Denifl (Aqua Blue Sport) a remporté en solitaire la dix-septième étape du Tour d'Espagne cycliste (WorldTour) disputée mercredi entre Villadiego et l'ascension finale de Los Machucos (180,5 km). Cette journée a été marquée par les attaques d'Alberto Contador (Trek) et Vincenzo Nibali (Bahreïn) qui ont repris du terrain sur Chrios Froome (Sky).

Et la première victime de ce feu d'artifice ne fut pas des moindres puisqu'il s'agit du leader du classement général Chris Froome, lâché à 6km du but, après une première banderille plantée par Miguel Angel Lopez (Astana). Denifl, issu de l'échappée matinale, s'est imposé par 28 secondes sur l'Espagnol.

"Bob Jungels a rallié le sommet de l'Alto de Los Machucos à la 74e place, à 13'42" de Denifl. En effet, et si l'on fera abstraction des cent premiers kilomètres; assez plats, l'on se penchera sur les premières difficultés de la 17e étape du Tour d'Espagne, avec un premier col référencé en 2e catégorie. De là, il y aura 10 kilomètres de descente pour se présenter au pied du col final et la montée de l'Alto de los Machucos (7,2 km à 8,7 %) qui va offrir une nouvelle explication entre les favoris. Distancé dès les premiers lacets de cette ascension finale inédite avec des rampes atteignant 28%, le Britannique a réussi à limiter la casse. "Il reste encore trois jours (de montagne) et j'ai confiance dans le fait que nous pouvons finir le boulot", a-t-il assuré.

Recommande: