Vers un procès — Scandale du Mediator

06 Septembre, 2017, 12:21 | Auteur: Jonathan Ford
  • Mediator : Servier et l’Agence du Médicament renvoyés devant le tribunal correctionnel

Les laboratoires Servier et l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) ont en effet été renvoyés en correctionnelle dans l'affaire du Mediator, selon une source judiciaire citée par l'AFP, confirmant une information de France Inter. Après six années de batailles procédurales, un procès, s'il a lieu, se tiendrait en l'absence du principal protagoniste, Jacques Servier, fondateur des laboratoires, mort en 2014 à 92 ans.

Après de multiples enquêtes, les réquisitions du parquet ont ordonné le 30 août le renvoi en correctionnelle du groupe pharmaceutique Servier. L'Agence nationale de sécurité du médicament fait aussi partie des prévenus: l'agence est accusée d'avoir tarder à réagir pour retirer le Mediator du marché en 2009. Face aux prévenus, plus de 4100 victimes seront représentées durant le procès. Au total, le parquet avait demandé un procès pour onze personnes morales et quatorze personnes physiques. Dans son réquisitoire, le parquet estimait que les laboratoires avaient mis en place une "stratégie" pour dissimuler son caractère anorexigène et n'avaient pas signalé les risques d'hypertension artérielle pulmonaire, une pathologie rare incurable, et ceux de graves lésions des valves cardiaques qui lui étaient imputables.

Recommande: